(© 123RF)
La nouvelle année s’accompagne de nouvelles mesures sociales concernant les citoyens et plus particulièrement les familles. Petit tour d’horizon.

Dans le domaine du logement, une subvention de loyer qui vise à contrer les inégalités en la matière, est entrée en vigueur au 1er janvier. Pour en bénéficier, différentes conditions doivent être réunies. Le loyer devra notamment représenter un tiers des revenus qui doit également respecter différents seuils selon la composition du ménage. Le seuil retenu pour une personne seule est de 1 768 euros et 3 713 euros pour un ménage avec 2 enfants. Le montant de l’aide accordée va de 124 euros pour une personne seule à 273 euros pour une famille avec 6 enfants et plus.
Toujours en ce qui concerne les familles, une réforme des allocations familiales est actuellement en cours. Le projet de loi prévoit d’instaurer un montant unique de 265 euros pour chaque enfant. Le bonus pour enfant sera à ce moment intégré dans les allocations familiales. Le montant des majorations d’âge sera augmenté à 20 euros pour les enfants entre 6 et 12 ans et à 50 euros pour les enfants de plus de 12 ans. Un montant unique pour l’allocation de rentrée scolaire devrait également être mis en place. L’allocation de rentrée scolaire s’élèverait alors à 115 euros pour les enfants de moins de 12 ans et à 235 euros pour les enfants plus âgés.
Une autre réforme fait toujours l’objet d’une procédure, celle du congé parental. Elle prévoit de verser une indemnité de congé au prorata du revenu professionnel perdu par le parent bénéficiaire du congé (et non plus un forfait). Un montant plafonné à 3 200 euros est évoqué. Ce sera donc un réel revenu de remplacement comparativement à l’actuel montant unique qui est d’un peu moins de 1 800 euros. Suivant le projet de loi, le nouveau congé parental devrait également permettre aux deux parents d’arrêter de travailler jusqu’à une durée de quatre ou de six mois chacun à temps plein ou de huit ou douze mois à temps partiel. La possibilité d’un congé parental fractionné avec réduction de la durée de travail est également envisagée.