(© DR)
L’ Université du Luxembourg se hisse à la 11e place des jeunes universités de la planète dans le classement Young University Rankings.

Le Young University Rankings, connu auparavant sous le nom de THE 150 Under 50 Rankings, évalue les universités à travers le monde qui ont moins de 50 ans. Les résultats annoncés lors du sommet du THE Young Universities, qui s’est déroulé à la Queensland University of Technology à Brisbane, en Australie, courant avril s’est accompagné d’une bonne nouvelle pour l’Université du Luxembourg. Cette dernière a amélioré sa position dans le classement 2017 se hissant à la 11e position parmi les institutions à l’échelon mondiale. C’est 3 places gagnées par rapport à 2016.

Parmi les universités créées après 2001, l’ Université du Luxembourg se classe même deuxième, derrière l’Institut de technologie de Karlsruhe et devant l’ Université d’Anvers. Sans trop entrer dans les détails, l’université grand-ducale affiche une progression dans les catégories « Enseignement » et « Recherche », et s’est illustrée dans la catégorie « Citations » qui note la fréquence à laquelle le travail des chercheurs d’une université est cité par des pairs à l’échelle mondiale, en se basant sur des données de plus de 20 000 revues scientifiques.

« Cela confirme le bon travail et la réputation internationale de nos chercheurs, et que nous sommes sur la bonne voie pour établir l’ Université parmi les meilleures institutions de recherche à l’échelle internationale », explique Ludwig Neyses, vice-recteur pour la recherche à l’ Université du Luxembourg. « Nous sommes très satisfaits des résultats. Créée en 2003, l’Université est très jeune, même en comparaison avec les autres institutions dans ce classement. Donc nous pouvons certainement encore nous améliorer et nous espérons faire partie des 10 premières jeunes universités dans les années à venir ».