Politique

VANDIÈRES LE RETOUR

L’affaire de la gare TGV-TER de Vandières (54), en plein chambardement territorial, divise à nouveau les élus lorrains de tous bords, une dizaine d’années après avoir rassemblé la gauche et les Verts lors des élections régionales de 2004. Mordicus, les uns soutiennent son utilité. Les autres sa fatuité. Pour sa part, le président du Conseil régional Jean-Pierre Masseret souhaite consulter des Lorrains. Christian Eckert, secrétaire d’État au Budget, a confirmé au cours d’un

LA WALLONIE PRÉSIDE LA GRANDE REGION

En janvier prochain, la Wallonie prendra les rênes de la Grande Région pour les deux ans à venir. Le gouvernement wallon a dévoilé la thématique qui sera au cœur de ses priorités pour les deux ans à venir. Sans grande surprise, la créativité et l’innovation sont les priorités. « L’emploi reste évidemment notre préoccupation majeure. Mais comment va-t-on créer de l’emploi ? C’est surtout à travers l’innovation. Or, ça se sait peu, mais

SOUCI DE STRASBOURG

Le 20 novembre dernier, après des mois de tergiversations et de rebondissements autour de la nébuleuse réforme territoriale, une nouvelle carte de 13 régions a été adoptée en deuxième lecture à l’Assemblée nationale au terme d’une nuit de débats passionnés : l’Alsace, la Lorraine et la Champagne-Ardenne devraient consommer leur mariage à trois dès 2016 avec Strasbourg pour probable capitale. Petit tour de Lorraine des réactions de quelques élus… Les délibérations furent quelque peu ubuesques : 

« Une recentralisation larvée »

Le 3 novembre dernier, au Garden Golf de Metz Métropole s’est tenue une nouvelle édition d’un Club du Lundi qui, désormais, prend ses marques sur l’ensemble du territoire lorrain. L’invité d’honneur était Patrick Weiten, président du Conseil Général de la Moselle et de l’agglomération de Portes de France-Thionville. Sujets au menu : la réforme territoriale, l’Euro-région, la gare de Vandières, Terra Lorraine… Dans le traditionnel exercice de présentation qui ouvre chaque débat du club, le président

« À chaque décennie son miracle urbain »

Le Maire de Nancy, Laurent Hénart, fidèle du Club du Lundi dès ses débuts, qui regroupait alors une demie douzaine de personne à la Primatiale, était le 6 octobre dernier l’invité d’honneur de l’événement mensuel qui rassemble désormais à Dommartémont plus d’une centaine de personnes. Il s’est prêté au jeu des questions des convives. Serein. Interrogé sur la conjoncture à la peine, le premier magistrat de la Cité des Ducs a

CHOIX CORNÉLIENS

Christophe Choserot est maire PS de la ville de Maxéville (54) depuis les dernières municipales. Ayant pris les clés de la ville à l’UDI Henri Bégorre qui en disposait depuis 1983, il a, immédiatement après sa désignation, commandé un audit des finances de la commune. Ses résultats imposent au nouveau premier magistrat de la ville de mettre en place un « plan anti-dettes ». « Nous étions conscients de la situation dans laquelle se

AMÈRE ET SALÉE

Le feuilleton à rebondissements de l’Écotaxe, suspendu sine die le 9 octobre par la ministre de l’Écologie après une série de reculades du gouvernement, provoque un véritable tollé, tant chez les salariés mosellans d’Ecomouv’ que chez les écologistes français et les édiles lorrains. Dès l’annonce fracassante de la ministre, Christian de Perthuis, le président du Comité pour la fiscalité écologique, a démissionné de ses fonctions. La fédération France nature environnement, la Fondation

PS LORRAIN, L’ÈRE DES RUPTURES ?

L’ancienne ministre de la Culture et députée de Moselle, Aurélie Filippetti, provoque quelques remous dans la sphère socialiste lorraine. Si elle n’est pas seule à jouer les frondeuses dans les rangs roses, nombreux sont les socialistes locaux qui cherchent à s’en démarquer autant que possible. En Lorraine, où les échecs aux dernières élections européennes et municipales des socialistes ont été cuisants, les divisions médiatisées au sein du parti commencent à irriter quelques