« Bonjour, c’est Charles Bradley ». Le soulman américain nous accueille d’une voix chaude et douce avant de libérer une nouvelle fois anges et démons sur Changes, son troisième album. Arrivé sur le tard dans l’industrie musicale, Bradley, véritable James Brown des temps modernes, a connu la galère et les drames personnels avant de devenir l’une des grandes voix soul des années 2010. On retrouve toujours à ses côtés le jeune et talentueux ensemble Menahan’s Street Band, qui lui offre un écrin instrumental remarquable. Et nous voici une nouvelle fois séduits et captivés par l’intensité d’un artiste dégageant tant de force et de fragilité.