Klair with a K. C’est le nom de la marque de chaussures, de sacs et d’accessoires en cuir, développée par Claire Choffel. Ses créations originales, confectionnées dans son petit atelier vosgien, séduisent aujourd’hui une clientèle internationale. Un succès que la créatrice savoure d’autant plus qu’il y a 10 ans, elle évoluait dans un tout autre univers. 
Klair-with-a-k-(©-Hélène-Leplat)

(©-Hélène-Leplat)

«Les affaires se développent gentiment », souligne Claire Choffel, la fondatrice de  la marque Klair with a K qui confectionne et commercialise des chaussures, des guêtres, des sacs et des bijoux en cuir. « Si un client me commande une paire de chaussures totalement originale, rien que pour lui, je lui confectionnerai également, avec plaisir »« Pour les chaussures, je travaille uniquement à la commande et ne fais que du sur-mesure », précise la  bottière « j’ai imaginé une collection de 5 modèles (escarpins, ballerines et même un Richelieu) qu’il est possible de personnaliser en termes de couleurs ou bien encore de matières. En ce qui concerne ces dernières, je ne sélectionne que les plus beaux cuirs. Cela dit, si un client me commande une paire de chaussures totalement originale, rien que pour lui, je lui confectionnerai également, avec plaisir ».

Il faudra juste faire preuve d’un peu de patience, environ 5 semaines. Tout simplement parce que Claire Choffel crée ses modèles de A à Z, dans son atelier situé à Basse-sur-le-Rupt, dans les Vosges. Son métier, elle l’a appris en se formant à Romans-sur-Isère, dans la Drôme, la capitale de la chaussure de luxe. Une formation d’un an qu’elle a ensuite approfondie auprès de compagnons bottiers pour apprendre l’art du façonnage et le patronage. « C’était il y a une petite dizaine d’années maintenant. J’ai créé mon entreprise dans la foulée de ma formation en 2007 », raconte la dirigeante qui débutait alors sa nouvelle vie professionnelle. « J’ai travaillé pendant des années en tant qu’opticienne. J’étais salariée. Mais au fil du temps, je me suis rendue compte que passer mes journées enfermée dans un magasin, ne me convenait pas vraiment. J’avais envie de travailler avec mes mains, d’exercer une profession plus artistique ». Mais quel métier ? Le déclic a lieu durant un stage de sculpture. « J’ai rencontré un ancien bottier qui m’a transmis la passion de son métier.  Moi qui suis amatrice de belles chaussures, qui aime les matières nobles, les couleurs et la 3D, je me suis dit que c’était un métier pour moi. J’avais 30 ans », souligne Claire Choffel.

Au fil des ans, la créatrice artisan chausseur affine ses techniques,  laisse libre court à sa créativité pour concevoir des modèles originaux. Mais parallèlement, elle revêt également sa casquette de chef d’entreprise afin de développer une stratégie commerciale et un marketing efficients. « J’ai  appris sur le tas, en faisant, et je m’adapte. Mon site internet est aujourd’hui ma vitrine mais je participe également à différents salons, en France et dans les pays voisins, pour me faire connaître », précise Claire Choffel. Avec succès. Ses créations séduisent aujourd’hui des clients français, allemands, luxembourgeois mais également japonais et américains. « Des personnes qui aiment les belles chaussures et veulent du confort et de la qualité. Klair with a K, c’est tout cela. Et même un peu plus encore sur un  plan plus personnel puisque, pour moi, c’est également synonyme de  liberté », conclut la créatrice.                                                                  

Pour tout savoir : chaussures-sacs-klair-with-a-k.jimdo.com