(© Aziz Mébarki)
Dans un environnement économique encore fragile, la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne (BPALC) a annoncé de bons résultats financiers pour 2016. Un dynamisme qui profite directement aux acteurs de l’économie régionale et, plus globalement encore, à l’ensemble des citoyens du territoire.

Sur le plan financier et commercial, cette bonne santé 2016 se vérifie par différents indicateurs bien orientés. Le Produit Net Bancaire (PNB) consolidé IFRS (Normes internationales d’informations financières) de la BPALC s’élève à 552,6 M€, certes en léger retrait (2 %) par rapport à 2015, mais avec ce résultat, la banque se hisse parmi les établissements du réseau des Banques Populaires les plus performants en la matière. L’encours d’épargne est en revanche en nette progression : 7,5% sur un an. Autre chiffre intéressant, le résultat net part du Groupe BPCE consolidé IFRS du Groupe Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne est de 94,6M€, soit +16,3 %. Ce dynamisme a permis à la banque de conforter sa solidité. Le capital social a été porté à 957 millions d’euros, en progression de 55 millions.

Avec un ratio de solvabilité de 21,2 %, soit plus de deux fois supérieur à l’exigence réglementaire, la BPALC présente une solidité financière de premier plan, lui permettant d’affronter d’éventuelles difficultés économiques liées aux évolutions de l’environnement.

La BPALC présente une solidité financière de premier plan, lui permettant d’affronter d’éventuelles difficultés économiques liées aux évolutions de l’environnement.Au-delà des données financières, Dominique Wein, Directeur Général de la BPALC et Thierry Cahn, Président du Conseil d’administration qui ont dévoilé les résultats, le 22 mai dernier, n’ont pas manqué de préciser que ce dynamisme profite directement à l’économie régionale et à ses territoires. L’évolution de l’encours d’épargne a ainsi permis le financement de « plusieurs dizaines de milliers de nouveaux projets pour un montant total de crédits accordés de 4,2 milliards d’euros auprès de l’ensemble des agents économiques de la région, portant l’encours de crédit à 17,1 milliards d’euros, en progression de 4,5 % sur un an », précise la BPALC.

La banque se positionne ainsi au premier rang des Banques Populaires en termes de développement de fonds de commerce des particuliers à fin décembre 2016 (+3,36 % vs 2015) et au 2ème rang sur l’ensemble des clientèles tous segments de marché confondus (+3,18% vs 2015). Cette performance est d’autant plus remarquable que contrairement à d’autres territoires, la Région ne bénéficie pas d’une démographie porteuse.

Le soutien de la BPALC à l’économie locale, se traduit aussi par de nouveaux investissements dans les outils et les Hommes. Outre la réalisation de son nouveau siège et la création en cours d’un nouvel immeuble de 3 500 m2, à Mulhouse, la BPALC a investi et réalisé des travaux dans 54 entités dont plusieurs rénovations lourdes, tant en Alsace (20), qu’en Lorraine (24) et en Champagne (10) afin d’offrir le meilleur accueil à ses clients et sociétaires. Un attachement à la proximité (le réseau compte 270 agences et centres d’affaires !) qui s’accompagne (et s’enrichit) aussi, d’investissements dans le digital comme le confirme la mise à disposition de différentes innovations : application mobile enrichie, création d’une boutique en ligne sur bpalc.fr et d’un site d’aide SAV de Cyberplus, solutions numériques de paiement digital comme Apple Pay, par exemple.

À noter enfin que la Banque a également beaucoup investi dans ses équipes via un ambitieux plan de formation mais aussi de nouveaux recrutements. En 2016, la BPALC qui emploie actuellement 2 888 collaborateurs, a embauché 219 personnes ainsi que 121 apprentis.


QUESTION DE VALEUR

Banque citoyenne et responsable, la BPALC veille à entretenir des relations privilégiées avec ses collaborateurs, ses 334 000 sociétaires et ses 920 000 clients. Mais au travers de sa démarche ABCDE : Agir en Banque Coopérative Durable et Engagée, la banque s’attache, au quotidien, à mettre en application ses valeurs de banque coopérative et d’entreprise responsable, au bénéfice de tous.

Cela se concrétise par de multiples engagements en faveur de la solidarité, de la mobilité et de l’environnement. « Le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie a sélectionné quatre entreprises françaises – dont la BPALC – pour concourir au prix pan-européen 2016-2017 European Business Awards for the Environment. La banque a terminé finaliste du concours sur une centaine d’entreprises européennes participantes », a notamment rappelé Dominique Wein lors de sa présentation comme pour mieux souligner que la performance ne s’estime pas, exclusivement, d’un point de vue comptable.