(©DR)
La ville d’Essen est la capitale verte de l’Europe en 2017. Une récompense qui salue les gros efforts consentis par la ville en faveur de l’environnement et du bien-être des habitants. Des efforts que la commune entend poursuivre dans les années à venir.

Le prix de la Capitale verte de l’Europe récompense une ville qui est à la pointe en matière de mode de vie urbain respectueux de l’environnement. Un groupe d’experts indépendants évalue les performances des villes en compétition au regard de 12 critères environnementaux. Après Ljubljana (Slovénie), en 2016 et avant Nimègue (Pays-Bas) en 2018, c’est Essen qui a été élue Capitale verte de l’Europe pour 2017.

La ville allemande a séduit le jury de la Commission Européenne pour de multiples réalisations et avancées. 95 % de la population vit actuellement dans un rayon de 300 m autour de zones vertes urbaines. Elle affiche également d’ambitieux projets : réduire encore ses émissions de CO2, de 40 % d’ici à 2020, continuer à développer son réseau de pistes cyclables de 376 km afin d’augmenter les déplacements à vélo de 25 % à l’horizon 2035 ou bien encore réduire les déplacements en voiture de 29 %, toujours en 2035. Au cours de cette année où elle sera Capitale verte de l’Europe 2017, Essen prévoit de mettre en œuvre plus de 300 projets citoyens et manifestations qui contribueront à améliorer la qualité de vie de la ville et d’inscrire la durabilité au cœur des programmes de développement de la ville.  

« Cette récompense est la reconnaissance des efforts considérables consacrés par Essen pour sa reconversion, surmontant une histoire industrielle difficile pour se réinventer en tant que ‘ville verte’. Nous nous efforçons d’être un modèle pour d’autres villes européennes dans la recherche de solutions durables aux défis urbains. Nous souhaitons également remercier nos citoyens, puisque c’est leur capacité à évoluer et leur engagement qui ont été la clé de notre réussite. Nous sommes très enthousiastes de pouvoir montrer au reste de l’Europe ce qu’Essen a à offrir en cette année où elle sera Capitale verte de l’Europe 2017 », a déclaré Thomas Kufen, le maire d’Essen, le 21 janvier dernier. En France, la ville de Nantes a été Capitale verte de l’Europe, en 2013.