(© DR)

MARLY JAZZ FESTIVAL DU 18 AU 21 MAI 2017

Depuis les années 90, le quintet des frères Stéphane et Lionel Belmondo opère régulièrement la synthèse éclatante des expériences de ses membres. Après leur second opus For all friends, qui remporte en 1994 le prix Django Reinhardt de l’Académie du jazz, les deux soufflants collaborent avec Dee dee Bridgewater, Horace Silver et Jimmy Smith, avec Milton Nascimento, Yusef Lateef, Stevie Wonder et en tant que sidemen avec Mark Turner, Dave Liebman, Antonio Farao, Avishai Cohen, Toots Thielemans, Omar Sosa…

Les superbes albums Infinity ou Live au plana témoignent de l’éternelle obsession des frères Belmondo d’aller voir ailleurs si le jazz y est, en plus de développer un langage issu du bop où le touché et la créativité des interprètes nous laisse toujours vibrants et émus. Aujourd’hui, c’est avec les complices Laurent Fickelson (Mark Turner, Stéfano Di Batista) au piano, Dré Pallemaerts (Lee Konitz, Philip Catherine) à la batterie et Sylvain Romano (Daniel Humair, Baptiste Trotignon) à la basse que le quintet Belmondo continue de nous conquérir.

Jeudi 18 mai en première partie de soirée