(©DR) 

La compagnie Via verde, en résidence au théâtre Ici et là de Mancieulles, présentera, après une première représentation en février, la seconde étape de création de son spectacle L’Enfant perdu. Celui-ci nous propose un théâtre de marionnettes comme une exploration du territoire de l’enfance, où cinq humains sont associés à cinq « presqu’humains ». La relation entre parents et enfants est ici illustrée par le lien entre les comédiens et leurs marionnettes, entre bienveillance et manipulation. Cette série de confrontations sensibles interroge le parcours complexe qui doit mener « l’enfant perdu » sur les chemins d’une humanité à construire, avec le droit à l’imaginaire et au jeu comme réponse à la violence et forme de résistance. Avec le geste comme seule forme d’expression, enrichie par la vidéo et la musique, le spectacle de Pascale Toniazzo aborde un thème apte à faire remonter en chacun des sensations et des questionnements universels.

Le 13 juin au théâtre Ici et là de Mancieulles
www.theatreicietla.com