(©DR)

CYCLE URBAN À LA PHILHARMONIE LUXEMBOURG

Piano classique et musique électronique, fusion de tonalités apaisantes et déchaînées. Ça, c’est le monde de Nils Frahm, un musicien virtuose allemand qui est aussi compositeur et producteur. Avec ce créateur inclassable venu du classique, le mélange est une quête permanente et la recherche de nouvelles sonorités l’essence même de la créativité.

Aimant bâtir des ponts entre les mélomanes en combinant des formes anciennes et avant-gardistes, cet artiste vibrant avait reçu un accueil élogieux pour son album Spaces, sorti sur le label Erased Tapes en 2013. Quand il n’est pas en solo, on peut le voir au sein du trio Nonkeen, un side-project proposant une électro contemplative.

On lui doit aussi la construction du plus grand piano du monde, le Klavins 450 (environ une tonne pour 4,50 m de haut), qui a été réalisé pour le récent Piano Day de Berlin, où il réside. Un instrument qui, étant donné son imposant gabarit, restera sur place.

Le 26 janvier 2018, à 20h, dans le Grand Auditorium