(© DR)

Cette commande des États-Unis dans le cadre de leur bicentenaire, composée entre 1971 et 1974, est considérée comme une des partitions orchestrales les plus vaste et monumentale du compositeur français disparu en 1992. Pièce maîtresse de son œuvre, Des Canyons aux étoiles est un hymne à la nature drapé de cette dimension religieuse indissociable de son travail. En ornithologue averti, cet auteur français parmi les plus connus dans le monde a intégré des oiseaux dans cette traversée minérale et granitique.

La partition, qui se décompose en 12 pièces regroupées en trois parties, est née de l’impression profonde exercée par les paysages grandioses des déserts et canyons de l’Utah sur le compositeur, qui fut un des plus joués de son vivant. Il est à noter que Des Canyons aux étoiles sera joué en partie dès 19h dans le Grand Auditorium de la Philharmonie Luxembourg, et dans son intégralité dès 20h15.

Mercredi 21 mars 2018 à 19h et 20h15 dans le Grand Auditorium de la Philharmonie Luxembourg

À lire également : Concerts de Jean-François ZygelBeethoven la symphonie héroïque et Prokofiev Roméo et Juliette