(© DR)

Dans la préfectorale, il est rare qu’on se pose les questions ainsi. La nomination d’un Messin préfet du Grand Est n’est probablement pas un signe de rééquilibrage entre Strasbourg et Metz, perdant son statut de capitale de région à la suite des fusions. Le nouveau préfet de la Région Grand Est, par ailleurs nouveau préfet du Bas-Rhin, est certes natif de Metz, il est surtout un haut fonctionnaire chevronné. C’est à 23 ans que Jean-Luc Marx a entamé sa carrière, il était alors attaché de préfecture de la Moselle, avant de devenir, en 1978, Chargé de mission au cabinet de Pierre Messmer, alors président de la Région Lorraine.