Le ballet en 3 actes composé par Sergueï Prokofiev, d’après la pièce de Shakespeare, est une ses œuvres les plus appréciées. Si sa musique a été écrite en 1935, il faudra attendre trois ans pour assister à sa première représentation. Dans cet intervalle, le compositeur russe (qui a vécu en exil une dizaine d’années) transformera sa musique en deux suites orchestrales. Parmi les airs les plus connus de Roméo et Juliette, il faut bien sûr mentionner la sinistre Danse des chevaliers, qui correspond à la scène IV du bal des Capulets.

Pour la petite histoire, le ballet avait été jugé indansable par la troupe du Bolchoï à l’époque de sa création, à cause des rythmes compliqués de la musique. Précisons également que la chorégraphie de cette création qui inspira plus tard Rudolf Noureev, porte la signature de Leonid Lavrovski, qui a aussi collaboré avec le réalisateur Leo Arnschtam sur l’adaptation au cinéma (1955) de ce grand classique du répertoire shakespearien.

Jeudi 28 septembre à 19h, dans le Grand Auditorium de la Philharmonie Luxembourg

À lire également : Concerts de Jean-François ZygelBeethoven la symphonie héroïque et  Messaien Des Canyons aux étoiles