(© Mensuel L’Estrade)
Philippe Richert, le président de la Région Grand-Est soutient Sarkozy pour la primaire.

Sans surprise Nicolas Sarkozy a annoncé sa candidature à la primaire de la droite, le 22 août dernier et publie un nouveau livre pour préciser ses priorités pour la France. Alors que s’allonge la liste des candidats, les soutiens des uns et des autres se dévoilent au fil des mois. Parfois sans perdre de temps. À peine Sarkozy a-t-il annoncé sa candidature, que Philippe Richert, le président du conseil régional du Grand-Est lui a publiquement apporté son soutien. Et comme Estrosi ou Jacob, il ne mégotte pas sur les louanges même si Richert n’était pas considéré, jusqu’alors, comme un fan absolu de l’ancien président.

Ok c’est la primaire de la droite et du centre qui se prépare. D’accord, Sarkozy l’a soutenu lors des régionales, mais l’empressement de Philippe Richert peut surprendre, les deux hommes n’ont pas toujours été sur la même longueur d’onde, Richert ne cachant pas ses affinités avec d’autres candidats, Fillon, notamment. « Il a ressoudé notre famille politique en apaisant les guerres d’ego, redressé et assaini les finances du parti, redonné du sens à l’action de notre mouvement politique. Il a mis en place les conditions nécessaires à l’alternance tout en laissant s’installer un vrai débat politique. C’est en véritable leader qu’il nous a rassemblés. C’est en construisant un solide projet politique pour la France qu’il m’a convaincu », écrit le président de la région Grand-Est dans le communiqué qui accompagne la déclaration de sa « flamme ».

Et l’ancien ministre en charge des collectivités territoriales dans le 3ème gouvernement Fillon de préciser qu’il reste un centriste convaincu, attaché à ses valeurs.