C’est le premier roman de Gwenaële Robert, professeur de lettres, qui a déjà publié plusieurs livres de jeunesse sous le nom de Gwenaële Barussaud. Et force est d’avouer que ce livre est très plaisant à lire. Si l’auteure s’est amusée à écrire une version « moderne » du fameux Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, l’ouvrage n’en reste pas moins original.

Lisa est une jeune et belle professeure de sport. Son physique est son meilleur atout en matière de séduction. Mais un jour elle fait la connaissance d’un bel écrivain. Elle a alors le sentiment que sa seule beauté ne va pas suffire pour le séduire. Lisa se tourne alors vers sa collègue Irène, prof de français et passionnée de littérature et lui demande d’écrire quelques belles lettres destinées à le charmer. Irène qui mène une vie banale et monotone, accepte. Au fil des échanges, elle se prend au jeu de cette correspondance riche de références littéraires et de beaux mots qui, ligne après ligne, bouscule un peu plus son quotidien, alimente ses rêves, suscite des espoirs et de nouvelles envies…

Sur le papier, sa vie devient romanesque et Irène veille à entretenir cette relation à distance pour qu’elle se prolonge encore et encore. Mais Lisa, elle, finit par perdre patience. Elle décide donc de retrouver l’écrivain, le temps d’une nuit. Irène sombre alors dans le désarroi. Après une telle romance secrète, peut-elle continuer à vivre comme avant, partageant son temps entre son travail et son mari notaire ?