(© DR)

Le solstice d’été sera musical sur les bords de l’Alzette, sous les auspices de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, qui sera dirigé par Gast Waltzing sur la belle place Guillaume II. Si le programme de cette soirée gratuite n’avait pas encore été dévoilé lorsque ces lignes ont été écrites, on connaît en revanche l’identité de l’artiste qui amorcera la saison estivale dans la Ville-Haute. Et qui de mieux que China Moses, avec son timbre chaud de contralto pour remplir cette fonction ? Celle que l’on a pu voir le 28 avril dernier au New Morning à Paris sera entourée d’un quatuor de musiciens composé de Luigi Grasso (saxophone), Joe Armon-Jones (piano), Neil Charles (basse double) et Marijus Aleksa (batterie).

Fille de Dee Dee Bridgewater et du metteur en scène américain Gilbert Moses, la Californienne, qui a grandi en France, est actuellement en tournée pour présenter son dernier album, Nightintales, sorti en mars dernier. Pour ce 6e opus pétri de sensibilité, la chanteuse de jazz a décidé de rompre avec ses vieilles habitudes. Après s’être longtemps cantonnée à des albums hommage à des figures blues et jazz qui l’ont marquée, comme en 2009 avec This One’s For Dinah, consacré à Dinah Washington, ou encore à ses idoles blues dans Crazy Blues en 2012, elle signe cette fois un projet marqué par les compositions originales.

Rappelons que China Moses a connu le succès très tôt, avec un premier single en 1996 intitulé Time, alors qu’elle n’avait que 16 ans. Depuis, elle a enchaîné les projets et s’est produite sur scène à travers l’Europe mais aussi en Asie et en Inde. Si son passage au Luxembourg lui permettra sans doute d’interpréter des morceaux de son dernier effort, on peut se demander si elle ne sera pas tentée de rendre hommage à la légende du jazz Al Jarreau, décédé en février dernier à l’âge de 76 ans, comme elle l’avait fait de manière appuyée au micro d’Europe 1 en début d’année.

Mercredi 21 juin, dès 21h, sur la place Guillaume II de Luxembourg