Le retour d’Islande est rude pour le commissaire Jean-Baptiste Adamsberg. On l’a fait revenir fissa à Paris pour enquêter sur le meurtre d’une femme écrasée par un 4X4 à Paris. Tout accuse le mari qui lui accuse l’amant. Mais ce dernier nie être l’amant de la victime et le meurtre à plus forte raison. Mais puisqu’il vous dit qu’il ne connaissait même pas cette femme ! Pendant ce temps, « la recluse », ou araignée-violoniste, tue trois hommes âgés dans le Languedoc Roussillon. Cette accusation chiffonne le commissaire car les morsures de cette araignée ne sont pas mortelles. Voilà donc un retour en grande pompe pour le héros de Fred Vargas qui devrait plaisir à notre Suédois Leo Junker.