L’énergie inépuisable du saxophoniste Julien Petit continue d’irriguer les scènes et d’alimenter nos playlists : amoureux de jazz be-bop, drogué à l’improvisation et à l’interplay, ce musicien bouillonnant et instinctif ne s’interdit rien et engloutit les dates avec un appétit insatiable, intervient en invité sur les albums des copains, battant le pavé ou les planches avec le même enthousiasme ; on pouvait même le voir cet été à Metz faire le bœuf sur les abords des terrasses. Julien Petit, c’est cela : de la musique à l’état pur distillée avec beaucoup de générosité.

Cette rentrée sera pour lui l’occasion de fêter comme il se doit la sortie de son dernier album aux côtés du guitariste manouche Pipiss Haag : Rue Mazelle aura droit à sa release party au Royal à Metz le 16 septembre. En plus de chants et de scats endiablés ici et là, on y retrouve, toujours devant, le jeu chantant du saxophone associé à l’imparable jeu de guitare de Pipiss Haag, métronome swing de cet album lumineux enregistré avec le guitariste Jean-Marc Sum et le contrebassiste Mathieu Loigerot.

Le 22 septembre, venez écouter Julien Petit place Saint-Louis à Metz au Café des Arcs, et profiter du beau temps… il ne saurait en être autrement tant sa bonne humeur suffit à chasser les nuages. Le 7 octobre, rendez-vous à Marange-Silvange (57) à la salle André Malraux. Pour les semaines qui suivront, consultez le site de Julien afin de le croiser en concert : c’est un bon remède à la morosité.

www.julienpetit.com