Tag "ÉLECTIONS"

LA QUESTION QUI TARAUDE

(© DR) Les résultats de la présidentielle et des législatives auront-ils une incidence sur les élections sénatoriales du 24 septembre ? Onze mandats de sénateurs seront renouvelés en Lorraine (départements 54, 55 et 57). Dans les états-majors, certains se posent la question : le vent du « dégagisme » et du « jeunisme » soufflera-t’il sur les grands électeurs (élus constituant le corps électoral des sénatoriales) ? Quelques sénateurs ont de la bouteille, à commencer par les deux anciens présidents

AUX ÂMES BIEN NÉES…

(© DR) Le Président de la République parviendra-t-il à obtenir une majorité à l’Assemblée nationale ? La question taraude peut-être plus les états-majors des partis politiques qu’elle n’inquiète vraiment Emmanuel Macron lui-même. Lui, ne semble avoir que peu de doute sur la question. Non pas, par une forme d’angélisme béat, ou d’aplomb digne des bons élèves abonnés aux têtes de classe, ne doutant jamais qu’ils passeront avec succès la prochaine

LÉGISLATIVES – PS DANS LE BROUILLARD

(© DR) Marine Le Pen est arrivée en tête dans 15 des 21 circonscriptions lorraines lors du premier tour de la présidentielle. Compte tenu de leurs bons résultats, du côté des « Insoumis » comme d’En marche!, on se sent certainement pousser des ailes. Tout cela fait que, vues depuis le camp PS, qui doit également digérer un sérieux revers avec l’échec d’Hamon, les législatives baignent dans un épais brouillard.

LUI BARRER LA ROUTE

(©DR) Marine Le Pen a séduit les électeurs du Grand est lors du premier tour de la présidentielle. À gauche comme à droite ou au centre, les élus invitent à lui barrer la route, en votant pour Macron. Hormis les grandes villes qui ont préféré Macron, le Grand Est a largement voté en faveur de Marine Le Pen lors du premier tour de la présidentielle. Dans certaines communes de Lorraine

MIROIR, MON BEAU MIROIR

(©DR) On n’a peut-être pas toujours les élus que l’on mérite, mais on a indéniablement les élus que l’on se choisit. Telle est la loi en démocratie. C’est la raison pour laquelle chaque élection constitue une forme de miroir social, jamais déformant, car toujours en prise avec le réel. Que nous révèle ce miroir au moment où se déroule cette campagne présidentielle 2017 ? On ne peut bien évidemment qu’être prudent dans

ÉLECTIONS EN ALLEMAGNE L’INCERTITUDE

(© DR) Contrairement à une idée reçue, on vote beaucoup plus souvent qu’on ne le croit en Allemagne. L’année 2017 sera ainsi marquée par des élections nationales le 24 septembre prochain mais elles seront précédées par des scrutins régionaux. En Rhénanie du Nord (dix millions d’habitants), dans le Schleswig Holstein (trois millions). Ces deux Länder sont dirigés par la gauche. Le résultat de ces scrutins constituera évidemment un test avant

PRÉ-CAUTION MORALE

(©DR) Il fut une époque, où l’ élection présidentielle consacrait la rencontre entre un Homme et un pays, entre un Homme et un peuple. Une belle expression, qui résumait parfaitement l’intimité de la relation de confiance requise, entre l’électeur et le candidat, pour un scrutin de cette nature. Mais, dans un monde de transparence et d’immédiateté, elle exige plus encore, en l’occurrence une probité totale et indiscutée. Nulle zone d’ombre

LES PAYS-BAS VOTENT

(©DR) Les Néerlandais votent le 15 mars, pour les législatives. Fin février, le candidat d’extrême droite Geert Wilders était toujours en tête des sondages. Le député néerlandais d’extrême droite Geert Wilders a annoncé suspendre sa campagne pour les législatives, fin février, le temps qu’une enquête fasse la lumière sur l’un des policiers chargés de sa sécurité qui aurait laissé filtrer des infos sur ce point à un groupe criminel marocain.

LES NÉERLANDAIS AUX URNES

(©DR) Le 15 mars prochain, les néerlandais voteront afin de renouveler les 150 membres de leur Chambre des représentants. Des élections qui seront assurément suivies à travers toute l’Europe. Même si sa côte semble s’effriter un peu ces dernières semaines, le favori du scrutin reste, en effet, le Parti de la Liberté, le parti anti-islam et europhobe de Geert Wilders. En fin d’année dernier, il était crédité de 21% d’intentions

EN LORRAINE C’EST HAMON

(©DR) Comme la quasi-totalité des départements, les quatre départements lorrains ont voté Hamon lors du second tour des primaires socialistes. À Metz et Nancy, il a séduit plus de 60% des votants. Avec 58,7 % des voix, Benoît Hamon a remporté les primaires face à Manuel Valls (41,29 %), le 29 janvier dernier, devenant ainsi le candidat socialiste lors des prochaines présidentielles. Benoît Hamon l’a emporté dans la quasi-totalité des