Tag "PEINTURE"

MODERNITÉ RECOMPOSÉE

(Fernand Léger, Les Loisirs-Hommage à Louis David, 1948 – 1949 Huile sur toile, 154 x 185 cm Achat de l’Etat, 1950  / Collection Centre Pompidou, Paris Musée national d’art moderne Centre de création industrielle © Centre Pompidou, MNAM-CCI Jean-François Tomasia Dist. RMN-GP © Adagp, Paris, 2016) Avec Fernand Léger : le beau est partout, le Centre Pompidou-Metz lève le voile sur les multiples facettes d’un artiste profondément lié à son

TISSER SA TOILE

(© Luc Bertau) Sa peinture, marquée par le goût du collage, du mélange, par la flânerie, contient de multiples facettes et peu d’obsessions : le Hayangeois Sylvain Vidale explore tranquillement son univers personnel et intègre « ce qui lui tombe dessus » en faux dilettante à l’œuvre foisonnante. Il nous donne rendez-vous dans ce qu’il présente avec un sourire comme « mon musée personnel. Parce qu’à l’atelier, ce sera moins intéressant, en ce moment je

L’ENVERS DES TABLEAUX

(©DR) Le Musée départemental Georges de La Tour présente dans ses collections un vaste panorama de l’œuvre du peintre lorrain et de la peinture européenne du XVIIème au XXème siècle. Près de 200 œuvres sont réparties sur les 960 m² et les trois niveaux du musée, chaque étage étant consacré à une période : la peinture du XVIIème siècle (Jacques de Létin, Jacques Blanchard, Cesare Dandini…), le paysage et la peinture au

MURS DU PEUPLE

(© Luc Bertau) Sacré personnage que voilà ! Depuis plus de 30 ans, Greg Gawra raconte l’histoire de la Vallée de la Fensch sur des murs où l’humain occupe une place importante. L’hommage d’un fils d’ouvrier aux « gens de peu » comme il dit, à tous ces anonymes qui ont œuvré à l’ombre de l’Histoire dans cette région marquée au fer rouge par la sidérurgie. « Le mec qui veut faire

COULISSES D’UN CHEF-D’ŒUVRE

C’est assez rare pour être souligné : le célèbre tableau de Georges de La Tour, Saint Joseph charpentier, sera visible pour la première fois au musée départemental de Vic-sur-Seille, à compter du 3 juillet et jusqu’au 2 octobre. L’accent de cette exposition unique sera mis sur l’histoire de son acquisition par le Louvre en 1948. Le Musée départemental Georges de La Tour, site Moselle Passion, à Vic-sur-Seille en Moselle, s’apprête à accueillir

MISES EN BOUCHE

Le design culinaire constitue le terrain de jeu de l’exposition Tempting art, qui le sort des cuisines en proposant à vingt-deux architectes, publicitaires, photographes, peintres, designers industriels ou encore artistes versés dans l’art du fooding d’imaginer un plat : l’exposition, à l’initiative de Maurizio Galante et Tal Lancman, souhaite à la fois étonner, amuser et interroger sur les formes et leurs sens, à travers ces créations audacieuses et insolites destinées à ravir

L’AUTRE COMBAT

(©Yussef Abadi) L’exposition Irak, créer malgré tout au Musée de la Cour d’or à Metz explore tout un pan de la création contemporaine irakienne et illustre la lutte permanente d’artistes sensibles et éclairés vivant et créant à Bagdad, faisant de cet événement exceptionnel une aventure à la fois humaine et artistique. En 2003, l’idée d’une exposition d’art irakien prend forme dans l’esprit du journaliste lorrain Dominique Hennequin alors qu’il réalise des reportages pour

À LA RENCONTRE DE ROBERT BRANDY

Peintre luxembourgeois de renommée internationale, Robert Brandy prépare une grande exposition personnelle, programmée au Grand-duché, à l’automne prochain. L’occasion d’en savoir un peu plus sur ce sympathique artiste. « J’ai toujours eu envie de devenir peintre. Un membre de ma famille était professeur de dessin et il faisait d’ailleurs de jolies choses. Mais, je me suis lancé assez tard, à 27 ans pour être précis. J’ai alors quitté mon job de

ESPRIT VAGABOND

(© Luc Bertau) Peintre, sculpteur, poète et musicien, Paul Richard Mason a l’approche décomplexée de l’artiste en balade. Sa vie l’a mené des États-Unis, où il a grandi, à l’Angleterre de son adolescence jusqu’à la France, où il vit depuis vingt ans. Ses rêves l’emmènent aux quatre coins du monde, des époques, entre couleurs de la toile et nuances de l’esprit. C’est devant un paysage de formes colorées, figuratives ou abstraites, que

L’HISTOIRE EN MOUVEMENT

(©DR) Avec Les Collections en mouvement, la Villa Vauban explore ses collections pour proposer au public une sélection de peintures, sculptures et gravures du XVIIème au XXème siècle rarement ou jamais exposées. Ici, l’exposition joue sur les contrastes tout en donnant à voir un aperçu de l’histoire de l’art européen, en présentant des marbres de Lorenzo Nencini, des bronzes des sculpteurs luxembourgeois Claus Cito et Auguste Trémont, ou encore une