SORTIE LE 7 JUIN 2017

Adapté d’un scénario issu de la fameuse black list des scripts les plus convoités d’Hollywood, le nouveau film de Doug Liman, un des spécialistes de l’action (La mémoire dans la peau, Mr and Mrs Smith), interroge la relation de l’Amérique à la violence à travers la figure du sniper, à l’instar du Jarhead de Sam Mendes ou de l’American Sniper servi par Eastwood. Dans ce film de guerre très dépouillé, qui se contente d’une distribution réduite à trois comédiens (Aaron Taylor-Johnson, John Cena et Laith Nakli), deux snipers vont s’affronter, séparés uniquement par un mur. Celui qui donne son nom au titre sert à la fois d’abri, de frontière et de symbole de tout ce qui sépare les deux soldats, l’un Américain l’autre Irakien. Tourné dans le désert près de Los Angeles, ce jeu du chat et de la souris aussi brûlant que tendu oppose un survivant et son prédateur dans un duel qui amène aussi une réflexion métaphysique sur le conflit irakien, sans jamais cesser de tenir le spectateur en haleine.