(© DR)
La la land, le film musical multi-oscarisé de Damien Chazelle, fait l’objet d’un spectacle qui a entamé depuis Hollywood une tournée mondiale. La musique de Justin Hurwitz, jouée en live par un orchestre symphonique pendant la projection du film, prend sur scène une nouvelle dimension.

La cérémonie des Oscars 2017 aura constitué une véritable consécration pour La la land, réalisé par Damien Chazelle (Whiplash), qui y décroche six statuettes sur quatorze nominations, un record. Au sein de cette comédie romantique mettant en scène Sebastian (Ryan Gosling) et Mia (Emma Stone) aux prises avec des déboires artistiques et sentimentaux sur fond de scènes dansées, la musique fait incontestablement office de personnage principal. Le compositeur Justin Hurwitz se verra d’ailleurs récompensé par l’Oscar de la meilleure musique et celui de la meilleure chanson originale pour City of stars.

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que l’expérience musicale et dramatique qui constitue le cœur de ce flamboyant métrage soit adaptée pour la scène : la première de La la land : a live-to-film celebration a eu lieu les 26 et 27 mai au Hollywood bowl de Los Angeles. « Pour moi, une des parties les plus excitantes et satisfaisantes du travail sur La La Land a été l’adaptation de la bande originale par un orchestre : une centaine de musiciens fabuleux qui jouent en temps réel avec les images du film, afin de faire vivre les compositions de Justin. J’ai vraiment hâte de partager cette expérience avec les auditeurs » a déclaré Damien Chazelle.

États-Unis puis Mexique, Turquie, Italie, Royaume-uni, Canada et donc Luxembourg le 20 octobre à la Rockhal d’Esch-sur-Alzette : le succès du film se prolonge déjà à travers son adaptation scénique, dont l’ambition et l’exigence sont à la mesure de celles de la création de Damien Chazelle. Le musique du film sera jouée par un orchestre symphonique d’une centaine de musiciens simultanément avec une projection qui permettra aux spectateurs de saisir toute son intensité.

Le Los Angeles des temps modernes constitue le cadre de La la land : s’y expriment la passion amoureuse et celle de la musique jazz adorée par le personnage de Sebastian. Le pianiste malheureux et Mia l’actrice déçue évoluent au sein d’une Cité des rêves en devant concilier aspirations et sentiments avec la réalité du monde du show-business et d’une jungle urbaine impitoyable pour les âmes et les cœurs.

Au sein d’un tourbillon de chansons et de numéros dansés, La la land revisite le lustre du Hollywood d’antan et ses lieux emblématiques, s’engageant, porté par sa musique, entre enthousiasme et mélancolie. Pour sublimer ces sensations, rien de mieux que l’expérience du concert live, qui retranscrit toute la puissance et la grâce des compositions de Justin Horwitz. 

Le 20 octobre à la Rockhal d’Esch-sur-Alzette
www.rockhal.lu