Société

GRAND PATRON

À NE PAS MANQUER À NANCY À Nancy, un peu plus d’un mois de festivités sera consacré au saint patron des lorrains. L’inauguration du village de Saint-Nicolas place Charles III, qui abritera des animations chaque mercredi et vendredi de décembre, aura lieu le 27 novembre. Le 7 décembre, la place de la Carrière accueillera une grande roue, nouveauté de cette édition 2015, tandis que les 19 et 20 décembre verront

LE PALAIS DES DUCS DE LORRAINE : MUSÉE – PROMENADE DU NANCY HISTORIQUE

LE PALAIS DU GOUVERNEMENT Bâti en 1751 et 1753 par Emanuel Héré, le palais du Gouvernement fait face à l’Hôtel de Ville dont il est le pendant architectural. Résidence du représentant de la France en Lorraine au temps du duc Stanislas, roi de Pologne et beau-père de Louis XV. Résidence militaire jusqu’en 2010, le palais du Gouvernement dépend aujourd’hui du Musée Lorrain. La rénovation du musée projette de le rendre

MUSÉE DE TOUS LES LORRAINS

Le Musée lorrain, consacré à l’histoire régionale, poursuit sa mue à travers d’importants travaux de rénovation, mais aussi en réinventant son identité pour devenir un espace muséal complet et un « musée-promenade »à la muséographie repensée. À la suite d’une première phase de travaux, prévue pour durer jusqu’en 2022, des changements significatifs seront apportés à l’institution nancéienne : de nouveaux accès seront créés pour faire du Musée lorrain un lieu de passage. De

UN CONTRAT POUR ÉCLAIRER

La signature, en 2013, en présence de la Ministre de la Culture Aurélie Filippetti, du Contrat territorial d’éducation artistique et culturelle (CTEAC) entre le Ministère de la Culture, le Ministère de l’Éducation Nationale et la Ville de Talange, le premier en France, constitue une véritable reconnaissance du travail accompli, et une perspective supplémentaire pour les acteurs de la vie culturelle et éducative. Celui-ci fait suite au Plan territorial d’éducation artistique

CULTURE EN VALEUR

En Moselle, Talange cultive sa différence : du haut de ses 8000 âmes, la commune privilégie dans son offre culturelle la variété des propositions (festivals d’arts vivants, concours littéraire et d’arts plastiques, Conservatoire de musique…) hébergées par des structures comme le Théâtre Jacques Brel et portées par de nombreuses associations. Un engagement qui se traduit par une volonté politique faisant de l’éducation artistique une préoccupation majeure, et de la valorisation de la culture

BERLIN « PAUVRE MAIS SEXY »

Accueillant des milliers d’artistes venus du monde entier, Berlin est une capitale pop, alternative, underground… De quoi ravir les amateurs d’art contemporain pour ne pas dire futuriste. Une modernité qui ne date pas d’hier… Même si beaucoup en sont « revenus », la ville de Berlin continue d’attirer des artistes du monde entier, attirés par le coût de la vie plus modéré que dans bon nombre de capitales européennes, séduits aussi par l’effervescence artistique et

L’Europe du Congrès de Vienne

L’année 2015 aura été l’occasion de célébrer le 200ème anniversaire de la tristement célèbre défaite de Waterloo. Mais si l’on a beaucoup glosé sur la bataille elle-même, parce qu’elle a entraîné la chute définitive de l’empereur français, il a paradoxalement été peu question de l’état de l’Europe à l’issue de l’épopée napoléonienne. Et pourtant, l’année 1815 a aussi marqué les débuts d’une reconstruction européenne qui, à travers le « système des congrès » mis en place

TRILINGUA : L’APPRENTISSAGE DE L’ALLEMAND UNE PRIORITÉ

Depuis 15 ans, Trilingua permet à de jeunes Mosellans d’apprendre la langue de Goethe et à de jeunes Allemands de maîtriser celle de Molière. Le dispositif a fait ses preuves. Mais reste à en assurer le financement à l’heure ou le soutien financier de l’Europe est arrivé à échéance. Le Conseil Départemental de la Moselle, partenaire du dispositif, se mobilise pour en assurer la pérennité. Initié en 2000, Trilingua est un dispositif unique

ET DU CÔTÉ FRANÇAIS ?

« L’ancienne friche industrielle de Belval, au Luxembourg, est un exemple convaincant de reconversion économique et sociale » a déclaré Paul Magnette, le Ministre-président de la Région Wallonne, a l’issue de sa visite du quartier Belval en février dernier. Une source d’inspiration pour la Wallonie donc même si Paul Magnette n’a pas cité de sites industriels wallons susceptibles d’emprunter la même voie. Contrairement à la Lorraine où le projet de « ville

ESCH-SUR-ALZETTE ENTEND RAYONNER

Si Esch-Belval se développe, la commune d’Esch-sur-Alzette entend pleinement profiter de ce dynamisme. La Métropole du fer qui compte 32 000 habitants, elle aussi, prépare l’avenir. La commune a notamment remodelé son centre-ville qui fait désormais la part belle aux piétons et à la mobilité douce. Si l’offre commerciale y est importante avec plus de 600 commerces et plus ou moins 200 restaurants, cafés et autres snacks , la mairie a