(© Elmer food Beat / DR)
Le festival Rock&Fer change de formule : toujours installé sur le site du haut-fourneau U4 à Uckange, il se déroulera cette année sur une seule journée, entièrement gratuite. La programmation, assurée par le Gueulard + de Nilvange, revendique diversité et engagement pour une musique alternative mais ouverte.

Le festival Rock&Fer constitue un rendez-vous bien particulier sur le territoire mosellan : tourné vers la culture alternative, le rock sous toutes ses formes et la chanson engagée et festive, il se démarque des nombreux concerts estivaux en plein air proposés en Moselle. Pour son édition 2016, l’événement reste fidèle à l’identité du Gueulard +, qui en assure la programmation, même s’il prend « un virage » selon Emmanuelle Cuttitta, directrice et responsable de la programmation du Gueulard + : « Nous avons établi un line-up plus ouvert, plus familial, tout en choisissant des artistes qui affichent leur différence, résolument alternatifs et revendicatifs. Ils sont aussi surprenants, énergiques, diversifiés dans leurs esthétiques, pour que ce moment de rassemblement, dans un contexte social difficile pour tous, soit agréable tout en ayant du sens. » À l’affiche de cette 7ème édition du Rock&Fer, coproduite par le parc du haut-fourneau U4, citons tout d’abord l’inénarrable Elmer food beat (notre photo), groupe vétéran en matière de délire organisé et d’hédonisme sans fard. On garde forcément en mémoire leurs tubes Le plastique c’est fantastique ou Daniela, sortis à l’aube des années 90. Irrévérencieux bienveillants, les membres d’Elmer food beat nous collent à coup sûr le sourire aux lèvres grâce à leurs textes bourrés d’humour, sur une musique rock gentiment punk… idéal pour une fin d’été assurément chaud bouillante. L’autre tête d’affiche du festival est le Celtic social club : fondé sur le même principe que le Buenavista social club, cette formation initiée par le batteur et producteur Manu Masko rassemble des pointures de la musique celtique des deux côtés de la Manche. Point de traditionalisme ni de régionalisme ici : les sonorités celtiques investissent avec force le XXIème siècle. Deux formations plus modestes, mais qui ne passeront pas inaperçues, complètent l’affiche : sur la fréquence de Radio Bistro, le public est convié à partager brèves de comptoir et petites histoires accoudé à la scène. Distillant un ska-rock de baloche enlevé et rigolard sur fond d’accordéon et de contrebasse, ce sont les compagnons parfaits pour un apéro réussi. Enfin, les italiens We melt chocolate débarquent de Firenze pour nous plonger dans leur rock shoegaze aérien, porté par la voix planante de Vanessa et les guitares dopées aux effets en tous genres. « Ces groupes croisent différentes générations, différents esprits libres et ouverts, à l’image du public du Rock&Fer, résume Emmanuelle Cuttitta. On revient à une forme de concert pur et dur, avec un souffle qui est aussi une respiration pour tous. »

Samedi 27 août
Parc du haut-fourneau U4
à Uckange dès 20h. Entrée libre.
www.hf-u4.com
www.legueulardplus.fr


TRADITION DYNAMITÉE

the-celtic-social-club-(DR)Explosant les clichés et les poncifs, le Celtic social club revisite la musique celtique avec un état d’esprit farouchement rock’n’roll. Ce projet, né à l’initiative du batteur et producteur Manu Masko, ne devait exister que le temps d’un concert au Festival Les Vieilles Charrues en 2014, avant que ses membres ne décident de prendre la route, sortant en parallèle deux disques. Jimme O’Neill, la voix des Silencers, Richard Puaud (basse), Mathieu Péquériau (harmonica), Manu Masko (batterie), Goulven Hamel (banjo, mandoline), Ronan Le Bars (uilleann pipe, flûte) et Pierre Stephan (violon) injectent le rock, le hip-hop, la pop, le reggae aux mélodies celtes anciennes glanées en Bretagne, Irlande, Écosse et Asturie. Ils sont aidés en cela par quelques invités (le MC Winston Mc Anuff, la chanteuse folk I.C. Will, Colline Hill, grande voix du kan ha diskan et de la gwerz…), et abordent avec modernité une musique dont la force originelle reste vivace derrière leurs impulsions électriques. Le Celtic Social club s’est taillé un son à la fois magique et énergique, apte à enflammer la scène.

www.celticsocial.club.com