SORTIE LE 4 OCTOBRE 2017

C’est le film qui aurait pu le faire rentrer dans l’histoire du 7e art. Après Ruban blanc (2009) et Amour (2012), Michael Haneke visait une 3e Palme d’or à Cannes avec Happy End. Un espoir rafraîchi par des critiques mitigées qui laissaient présager l’éminence du trépas au sommet des marches.

Le maître autrichien signe une comédie noire dérangeante ayant pour trame narrative le quotidien d’une famille bourgeoise de Calais qui a fait fortune dans le BTP. Une famille qui ne brille pas par sa joie de vivre et dont l’équilibre précaire va être brisé par un accident sur un chantier.

Difficile en tout cas de trouver des circonstances atténuantes aux Laurent, qui ne savent faire que le mal, où l’on retrouve entre autres Jean-Louis Trintignant en chef de clan suicidaire, Isabelle Huppert en femme sans cœur, et Mathieu Kassovitz en époux veule et libidineux. Joli tableau !