C’est la thématique abordée lors de la prochaine Journée départementale du service PMI de la Meurthe-et-Moselle et de ses partenaires. L’occasion d’en savoir un peu plus sur l’importance du livre pour l’épanouissement de… bébé. (© CD54)

« Pour l’enfant de 0 à 2 ans, comme pour les plus grands, le livre ne doit pas être considéré comme la cerise sur le gâteau. C’est un outil à part entière au service de son développement », explique Marie-Christine Colombo, médecin responsable du service de PMI (protection maternelle et infantile) du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle. Un message que la PMI qui a pour mission, entre autres, de veiller au bien-être et à l’épanouissement de bébé, s’attache à diffuser. Ce sera notamment le cas de la prochaine Journée départementale du service de PMI et de ses Partenaires, programmée le 14 novembre prochain, à Heillecourt, intitulée : « Le livre et le tout-petit, partageons les histoires ».

Près de 200 professionnels de la petite enfance mais également du livre et de la lecture, participeront à cette journée riche en conférences et en retours d’expérience. Dans le département, de nombreuses médiathèques et bibliothèques proposent déjà des livres ainsi que des animations spécifiques en direction des très jeunes enfants. « La littérature dédiée à ce public s’est également enrichie et des salons du livre de la petite enfance ont vu le jour, comme à Toul, par exemple. En ce qui concerne les crèches, les puéricultrices utilisent tous les outils dont elles disposent pour que les petits s’épanouissent et le livre en fait assurément partie », précise Véronique Pachoud, puéricultrice PMI. Avec le livre, les bébés s’ouvrent au monde, ils s’initient au langage et au vocabulaire, ils enrichissent leurs sens, leur créativité et leur imaginaire…

Tout comme sur une tablette ou devant un ordinateur, en fait ! « Notre ambition n’est pas d’opposer les livres et les écrans. Mais ces derniers ont tendance à enfermer l’enfant dans sa bulle car ils ont un côté hypnotique. Le livre, au contraire, conforte la relation entre le tout petit et l’adulte en favorisant les échanges et le dialogue, lors d’un moment de plaisirs partagé », souligne Marie-Christine Colombo. « Dans les crèches, ce temps consacré à la lecture est d’ailleurs très apprécié des puéricultrices car il est vécu comme une bouffée d’oxygène, profitable à tous », confirme Véronique Pachoud.