(©123RF)

Madrid n’entend pas laisser la Catalogne rêver à ses « envies » d’indépendance. Et pour ce faire, c’est à son porte-monnaie que le gouvernement s’attaque. Il a en effet décidé d’imposer à la Catalogne de nouvelles conditions dans l’accès aux fonds régionaux (qui accordent des prêts). Des fonds qui pèsent lourd dans l’économie catalane puisque cela représente plus de 3 milliards d’euros. Parmi les conditions imposées pour en bénéficier, il est notamment précisé que des garanties attestant que pas un euro ne sera utilisé à des fins sécessionnistes, sont à fournir. Un « contrôleur » à la solde du gouvernement sera chargé de vérifier si les dépenses sont « valides ». Voilà de quoi alimenter un peu plus les tensions.