Tag "Album"

Blues sous influences

Pour son second album, Hoboken division devient trio et s’offre un batteur. Le groupe nancéien continue de nous hypnotiser avec des sonorités rock indus et psychédéliques enchâssées au blues du delta, séminal, qui constitue sa colonne vertébrale. (Photo : © Hadrien Wissler) Le titre du premier album de Hoboken division, Arts and crafts, sorti en 2015, l’annonçait d’emblée : le son du duo nancéien sort tout droit d’une fabrique remplie d’outils hétéroclites

SWINGUEZ VOTRE AGENDA

L’énergie inépuisable du saxophoniste Julien Petit continue d’irriguer les scènes et d’alimenter nos playlists : amoureux de jazz be-bop, drogué à l’improvisation et à l’interplay, ce musicien bouillonnant et instinctif ne s’interdit rien et engloutit les dates avec un appétit insatiable, intervient en invité sur les albums des copains, battant le pavé ou les planches avec le même enthousiasme ; on pouvait même le voir cet été à Metz faire le bœuf

AVENTURE FAMILIALE

L’harmoniciste Patrick Hannak nous offre un Happy zapping en famille au blues ravigotant et multifacettes, dédié à ses proches et à ses souvenirs, avec une brochette d’invités, musiciens régionaux et nationaux. La réalisation de ce premier album auto-produit débute il y a cinq ans, mais se prépare « en quelque sorte depuis que je suis gamin » selon Patrick Hannak. Car Happy zapping en famille retrace une histoire personnelle, rendant hommage à

ÉLECTRIQUE FÉLICITÉ

Leur groupe a 20 ans mais leur compteur personnel plus du double. Qu’importe les rides et le bide, les 4 membres d’ Acoustic Affinités n’ont rien perdu de leur verve et de leur passion pour la musique. La preuve avec un 4e album intitulé L’Éternité, plus un jour, qu’ils dévoileront le 13 mai devant leurs partisans à Saint-Avold. Des rides en plus et du bide. Au sein du quatuor d’

UN NOUVEAU REGARD

(© DR) Dix-sept ans après son précédent album Rue des quatre coins, Louis Arti, vagabond des mots, propose On n’est pas né pour perdre. Une somme de contrastes, méditerranéen et brumeux, nostalgique et actuel, serein et inquiet. Depuis son arrivée en Lorraine en provenance d’Algérie en 1957, Louis Arti continue, à travers l’écriture, à « se redécouvrir ». Mineur de fond puis beatnik sur les routes d’Europe et de Tunisie, il croise

FRANC JOUEUR

Parolier inspiré au débit singulier, faux chanteur engagé et véritable bluesman, le discret et précieux Dick Annegarn nourrit de malice, de formules fabriquées et de clair-obscur une discographie foisonnante entamée dans les années 70. Loin de la capitale, les deux pieds bien plantés dans la terre occitane, il cultive ses visions de paysages multiples et élève toujours la langue et ses rythmes dans Twist, son dernier album qui sort le

GENTLEMEN CAMBRIOLEURS

Sur leur premier album There is a light, les lorrains de The Shoplifters revisitent librement le répertoire anglo-saxon de la cold-wave, alliant de manière ludique jazz, rock et diverses influences en un tour de passe-passe séduisant et lumineux. C’est un hommage motivé par le plaisir et le jeu que proposent The Shoplifters avec ce premier opus reprenant The Smiths, The Cure, The Velvet underground et Joy division. Si le nom du

Philippe Lorin, Illustrateur de CHEZ COLUCHE… de Jean-Claude Lamy

(©DR) LE LIVRE SUR LA PLACE À NANCY LES 9, 10 ET 11 SEPTEMBRE 2016 Peintre, illustrateur, dessinateur (et fidèle collaborateur de L’Estrade), Philippe Lorin a su, de ses aquarelles fines et nuancées, faire revivre de grandes figures du passé : De Gaulle, Colette, George Sand, Jacques Brel, Jean Ferrat, Brassens… Il a illustré plus de 200 ouvrages. « Je ne fais que les grandes figures aujourd’hui disparus et uniquement celles qui m’intéressent. Coluche

ALWATSA- Oddisee

À l’exact opposé de l’horripilante tendance autotune et instrumentaux binaires, le hip-hop d’aujourd’hui a bien plus d’ampleur et d’impact lorsqu’il se déploie dans un format électro-acoustique, à l’image de cet Alwatsa. Influencé par des rappeurs de la Côte Est comme Rakim ou A Tribe called quest, combiné à l’héritage soudanais de son père, Oddisee pratique un hip-hop solaire, applique son flow affûté et précis sur un groove prégnant, un rien

FOOL – Jameszoo

Brainfeeder, le label à tête chercheuse de Flying Lotus, a repéré une nouvelle étoile non répertoriée dans le champ d’une musique actuelle et novatrice. Après le saxophoniste Kamasi Washington l’an passé, c’est du côté des Pays-bas qu’il est allé cherché Mitchel Van Dinthe alias Jameszoo. Nimbé d’une beauté étrange, son album Fool fourmille de petits éclats sonores minutieusement agencés entre eux, entre odes expérimentales et mélodies passées à la moulinette